Archive pour 'Opinions'

L’islamisme c’est l’islam arabe qui menace l’islam kabyle

Cette courte contribution s’adresse aux frères Kabyles musulmans :

Islam arabe et kabyleCes dernières années, des phénomènes méconnus comme le Hidjab, la barbe, le discours religieux qu’on dit « intolérant » envahissent la Kabylie. De multiples causes qu’on ne peut réciter ici sont derrière ces phénomènes. Mais les principales raisons en dehors de la méconnaissance est peut-être que la communauté kabyle ne jouit pas de guides religieux qui puissent encadrer la pratique religieuse spécifique des musulmans kabyles. L’Algérie dans son rôle de destruction de la Kabylie envoie des imams issus de ses universités. Elle dépêche même d’anciens terroristes dans les mosquées de Kabylie. Ces derniers nous apprennent la religion des arabes et viennent ainsi modifier des siècles de traditions kabyles.

Prenons l’exemple des Oulémas arabes et juxtaposons-les avec les personnalités les plus connues chez le peuple kabyle. On y trouve rien de ressemblant. Si par exemple le Hidjab est sacré chez les Arabes, pourquoi il n’a pas été adopté en Kabylie durant 14 siècles ? Mohamed Arkoun, un intellectuel kabyle, historien de l’islam et philosophe, combattu par le régime algérien et toute la caste religieuse disait ceci:  »Le hidjab n’a (presque) aucune relation avec la religion. C’est un moyen d’expression politique. De même pour la barbe… ».

La tenue traditionnelle de la femme kabyle n’a rien à voir avec l’islam contrairement à ce que prêchent les islamistes. La robe kabyle est belle et est faite pour rendre la femme plus belle. Le foulard de tradition villageoise ne couvre jamais les oreilles, le cou, le front ou les joues. Les manches ne dépassent généralement pas les coudes. A contrario, le hidjab arabe est destiné à « cacher la beauté de la femme et la préserver du regard de l’homme ». Il couvre l’ensemble de la tête et du corps.

On ne va pas s’attarder sur tout ce qui différencie la pratique religieuse des arabes de la nôtre. Cet exemple de Hidjab est là que pour illustrer la distance séparant l’islam arabe (l’islamisme) de l’islam kabyle laïc.

Il existe donc réellement un islam kabyle qui doit être préservé et qui a des traits de ressemblances avec l’islam des autres peuples amazighs, des Kurdes ou des Bosniaques. Il conjugue une pratique religieuse avec nos traditions païennes, chrétiennes et juives. Il ne sacralise pas le fait religieux mais seulement Dieu. Il n’applique pas les percepts violents ou attentatoires à l’identité kabyle, il ne se manifeste pas dans la rue. Le musulman kabyle pratique sa religion pour lui et qui est d’ordre privé. Le plus démonstratif dans cette pratique est que le musulman kabyle accepte la différence des autres et tolère largement la critique de l’islam. Chose inconcevable chez les peuples arabes.

En conséquence, il faut lutter sans pitié contre l’islam arabe populiste, non-réformé, violent et exterminateur des identités. L’islam arabe sacralise les traditions et culture arabes, la langue arabe et l’identité arabe. Il tend à dénigrer tout ce qui ne s’applique pas à l’islam stricto sensu. Ce qu’on appelle abusivement l’islamisme qui n’est autre que l’islam arabe aspire à la disparition des identités pour les remplacer par une seule : l’identité islamique, la « Oumma islamiya ». Or dans cette Oumma, c’est bien la tradition et l’identité arabe qui est le socle. Elle bannit ainsi tout sentiment d’appartenance à l’identité et à la culture amazighe. Remarquez d’ailleurs qu’il n’y a aucun islamiste kabyle qui manifeste un quelconque intérêt à son identité ou à sa culture…

Au lieu donc de dénoncer l’islamisme, dénonçons plutôt l’islam arabe.

Jugurtha Massi

Halliche refuse de parler en Kabyle !

Le défenseur de la pseudo-équipe de football algérienne Rafik Halliche a refusé de s’exprimer en kabyle à une question qui lui était destinée. La question avait été formulée en kabyle par un journaliste de la chaîne 2. Le comble est que son refus il l’a exprimé… en kabyle !!!

Voilà un autre signe de l’Algérie qui tue à petit feu l’âme kabyle. En tout cas, cela fait longtemps que cette équipe a exclu les Kabyles et la preuve était l’attaquant Aghilès qui l’a appris à ses frais. Comme nous l’avons rapporté en 2010, l’international kabyle a été écarté pour avoir brandi le drapeau kabyle au Soudan après la victoire de l’Algérie face à l’Egypte.

Bref, ça me dégoûte tout ça. Vive la Kabylie et les Kabyles indépendants !

AKKA.

Halliche refuse de répondre à une question en Kabyle

Algérie, la Kabylie te parle

Algérie, la Kabylie te parle   dans Actualité Kabylie-repression-Alger-3-300x225Dis-moi chère Algérie : pourquoi tu ne nous laisses pas tranquilles ? Non seulement tu ne disposes d’aucun droit sur nous qui t’avions libéré (tu t’en souviens Algérie de la guerre 54-62 ?) mais tu fais carrément dans la provocation.

Pas de noms amazighs dans l’état civil, pas de projets socioéconomiques en Kabylie, pas d’espoir de quitter le pays et même pour rester en Kabyle c’est l’enfer. Tu as en parallèle jeté sur nous trop de soldats, trop de gendarmes et trop de mosquées. Tu nous a s dépêché des imams terroristes barbus, tu nous as fait importer le hijab de l’Arabie, tu as tué Matoub Lounes, tu as assassiné 128 jeunes, tu as interdit notre langue.

Et hier seulement, à Tizi, tu as même interdit à un jeune qui portait la croix berbère de pénétrer dans ton palias de justice arabisé!

Là on  doit dire c’en est trop ! aṭas ! bezzaf ! S’il te plait Algérie arrête de nous provoquer !

Soumis par Taqvaylit.

Mythe et Histoire : le Peuple Kabyle existe-t-il en dehors de l’Algérie ?

 Contribution de Samia. S.

Mythe et Histoire : le Peuple Kabyle existe-t-il en dehors de l'Algérie ? dans Actualité 373529_127234577357752_1158313341_n-153x300Dans la conception algérienne, l’existence d’un peuple kabyle est illégitime et l’Algérie revendique les Kabyles comme appartenant à son histoire. Certains kabyles se revendiquent du reste comme tel.

Pour comprendre cette erreur, il faut comprendre ce qu’est l’Histoire qui est à la fois l’étude des faits, des évènements du passé mais aussi la construction d’une image du passé par les historiens qui tentent de décrire, d’expliquer ou de faire revivre des temps passés. (Lire la suite)

FFS : ainsi parlait Dda Bessaoud

Par: pluralité libertémohandarabbessaoud1.jpg

Mohand Bessaoud était un infatigable militant de la cause amazighe. Il n’a cessé d’œuvrer pour la réhabilitation de son identité. Ses expériences de la guerre d’indépendance et de maquis de 1963 sont consignées dans ses deux livres « Heureux les martyrs qui n’ont rien vu » et « FFS : espoir et trahison ». Son combat pour l’amazighité dans le cadre de l’Académie amazigh est raconté dans le livre « De petites gens pour une grande cause » ou l’histoire de l’Académie mazigh (1966 – 1978) d’où est tiré cet article où on retrouve le franc parler habituel de l’auteur et l’engagement indéfectible du militant avec ses espoirs, ses craintes et ses satisfactions. On y retrouve également ses idées révolutionnaires qui font trembler certains intellectuels « mazighistes » qui ont peur d’exprimer publiquement leur hostilité au colonisateur actuel.

(Lire la suite)

Réflexion : pourquoi le voile islamique doit être banni en Kabylie

Réflexion présentée par Samia . S.  pour Kabylie-Politique

 

Le voile islamique : une insulte aux hommes

Réflexion : pourquoi le voile islamique doit être banni en Kabylie   dans Actualité taqcict4-300x198Hormis le fait que le voile islamique soit dans la conception générale une atteinte à la dignité de la femme, un signe d’oppression de celle-ci, il est aussi une insulte envers l’homme. En effet, le voile islamique, la burqua, le hidjab affirment en tant que tels que l’homme ne peut se comporter de manière civilisé et courtoise face à la femme. Il signifie que l’homme clairement que l’homme est un animal qui n’a pas la maitrise de ses pulsions sexuelles à partir du moment où la seule vision des parties du corps de la femme éveille en lui des désirs dont il n’a pas la maitrise. Ainsi, le voile islamique est une atteinte à la dignité physique de la femme et une atteinte à la dignité morale de l’homme. Si on considère que la dignité morale est supérieure à la dignité physique alors, l’homme serait la première victime de cet apparat vestimentaire.

Responsabilité et désir

L’homme qui accepte le voile islamique accepte la déresponsabilisation morale du sexe masculin, il s’enferme d’emblée dans un statut d’incapable de maitrise de lui et de ses pulsions sexuelles. L’homme qui accepte le voile nie par conséquent sa liberté psychique par rapport au désir. Le voile quelque soit sa forme : niquab, hidjab, burqua a pour but de détruire l’émergence du désir à travers le regard. Dans la logique musulmane, il remplace le travail sur soi pour la maitrise du désir éveillé par le regard qui elle se traduit par la civilité, la courtoisie, la politesse envers la femme. Accepter le voile est donc reconnaitre l’inutilité de la maitrise de soi et le rejet de la civilité, la courtoisie à l’égard du sexe opposé. Le voile islamique est dangereux, il engendre exactement le type d’homme contre lequel il est censé protéger la femme : le macho violent et irresponsable, dépourvu de tout contrôle de lui-même et de ses pulsions. Celui-ci aura une morale semblable à celle d’un individu qui ne sera pas responsable d’un viol, la responsabilité revenant à la femme qui le provoque en ne voilant pas.

Respect de la femme et désir

L’éducation musulmane apprend à l’homme à respecter les femmes si elles sont sa mère ou ses sœurs, c’est à dire des femmes qui ne peuvent éveiller son désir car interdit par les règles de l’inceste. Ainsi, un enfant mâle, élevé par une mère voilée développera des difficultés comportementales face à une femme non voilée. Le voile de la mère lui interdira le lien entre le désir et le respect. De fait, l’homme aura des difficultés comportementales face à une femme non-voilée, le voile de sa mère lui ayant interdit de conjuguer désir et respect. Ainsi il devient inapte à désirer et respecter. Cette inaptitude entretient les violences conjugales qui du reste sont prônées par le coran. Le voile ayant pour but de détruire le désir masculin engendre le développement d’un homme incapable de maitriser le désir le rendant irresponsable et ainsi prompt à accuser les circonstances extérieures et excuser ses actes de violence.

Liberté et lutte contre le voile pour la dignité de l’homme et de la femme

La lutte contre le voile est en soit donc une lutte contre l’atteinte à la dignité de la femme mais aussi la délivrance de l’homme pour lui permettre d’atteindre la maturité d’un homme qui a la maitrise de ses pulsions sexuelles, de ses émotions face au désir et face à l’honneur sexuel de la mère et de la sœur. Le voile, barrière entre le désir et le respect, le voile gardien de l’honneur de la mère et de la sœur sont une sorte de bulle qui emprisonne l’homme et l’éloigne de la dignité humaine. Bannir le voile oblige homme et femme à prendre conscience que le désir peut être contrôlé, éduqué et ainsi sublimé. La lutte contre le voile ne représente pas une atteinte à la liberté individuelle, elle représente une libération de l’homme et de la femme pour bannir enfin la peur de l’autre. La lutte contre le voile c’est réconcilier désir et respect, redonnant ainsi la place à la civilité entre homme et femme.

En conclusion

Hommes, il en va de votre liberté et de votre honneur d’homme de vous battre contre le voile. C’est ainsi que vous vous montrerez capables de faire face à votre plus grande peur : la femme et sa beauté. C’est alors que vous ferez montre de votre force morale face aux pulsions du désir. Aussi, tout homme qui pense défendre son honneur en acceptant le voile pour la femme ne fait que montrer sa plus grande faiblesse et se déshonore lui même, il montre son incapacité à maitriser ses pulsions sexuelles, ses émotions et le désir.

Pourquoi l’homme devrait-il refuser de regarder et apprécier la beauté des femmes sous prétexte qu’il ne se maitrise pas ? Pourquoi l’homme et la femme devraient-ils se priver des relations de confiance entre deux individus adultes qui ont la maitrise de leur corps ?

Cette réflexion fait suite à une discussion avec un ami qui de façon satirique revendiquait le voile pour les hommes pour punir la femme et la priver du plaisir d’apprécier la beauté des hommes.

Comprenons que la femme qui ne porte pas le voile a la confiance de son époux et cela est gratifiant. De même la femme aura la sérénité psychologique d’être l’épouse d’un homme qui par son rejet du voile a la maitrise de ses pulsions et la compréhension du désir. Homme et femme ont tout à gagner dans le banissement du voile.

S. S.

Le monde musulman est-il devenu fou ?

Le monde musulman est-il devenu fou ?   dans Actualité images1-150x150Un film, ou plutôt une vidéo dont l’originalité laisse à désirer a provoqué de très graves incidents dans le monde arabe sous prétexte de dénoncer une atteinte au prophète Mohamed. Des ambassades et drapeaux américains, une représentation allemande, et même un fast-food américain au Liban ont été l’objet d’attaques violentes de la part des défenseurs du prophète. Des diplomates ont été sauvagement tués. (Lire la suite)

La chute de Ben Ali et l’autonomie de la Kabylie

Par: Brigitte Jakob*

Ne pas se tromper

Le sénateur américain John Kerry, qui préside la Commission des affaires étrangères au Sénat, a déclaré que la fuite de Ben Ali de son pays « va avoir des conséquences au-delà des frontières de la Tunisie ». Une chose intéressante serait en fait de considérer l’effet du changement de politique de la Tunisie sur son voisin direct, qui est l’Algérie et où la situation est tendue de façon presque identique à un élément près, et pas des moindres, puisqu’il s’agit de la revendication pour l’autonomie de la Kabylie.

(Lire la suite)

Hypocrisie, opportunisme et culture de l’égoïsme……

dalil.jpg

Par Dalil Makhloufi* 

En 2009, on lançait un appel du cœur dans la revue Tagmats afin que nos intellectuels, hommes de cultures et artistes de renommée mondiale se mobilisent en faveur de
la Kabylie pour sauver ce qu’il reste de notre culture dans la région et bien sûr, activer et/ou se produire aux côtés de leurs frères en Kabylie.

Force est de constater que depuis, il n’y a eu presque aucun changement et on  peut dire que la situation s’est  même aggravée encore plus. On est pas ici pour faire la moral à nos « pseudos représentants » mais on ne peux rester indifférent à ce qu’il se passe en Kabylie et à ce que subissent nos compatriotes pendant que nos exilés se pavanent à Paris et ailleurs  en croyant que le changement viendra tout seul.

(Lire la suite)

Pourquoi les Occidentaux soutiennent-ils les régimes oppresseurs au nom de la stabilité ?

Par: Azwaw

De temps au temps, je lis un article dans les journaux européens ou entends les politiciens, intellectuels lors des débats télévisés affirmé que l’Algérie est un pays politiquement stable. En effet personne ne peut contester cet argument. Cependant à ma grande stupéfaction jamais un commentaire explicatif n’accompagne le vocable en vue d’informer les lecteurs ou téléspectateurs de quelle sorte de stabilité s’agit-il. Et quel est son prix pour les peuples concernés en premier lieu. Je me suis souvent interrogé sur l’objectif des articles et des discours : Est-il de décrire concrètement la situation ou manipuler les citoyens à des fins politiques et économiques ? À mon plus profond regret, la réponse demeure désespérément la même : non pour l’objectivité et oui pour la manipulation.

Je n’ignore pas que lorsqu’un officiel français prononcé un mot contraire sur le pouvoir algérien, s’en suit immédiatement une compagne de « presse » hostile à la France et l’on agite le vieux chiffon usé du néocolonialisme. Et nouveauté : les intellectuels sont dorénavant poursuivis en justice par les associations « anti raciste », nouveaux gendarme de la pensée « spécifique » et un engagement politique clairement sélectif.

(Lire la suite)

1234

Le Tallud 79200 |
momema |
Yves HUSSON - Conseiller gé... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nougatine
| J'aime les chevaux
| une guerre sans merci