Archive pour 'Le coin de Ariless'

Revendiquer l’égalité de l’arabe et de tamazight en Algérie ?

alph.jpg

Par: Ariless

Je pense (comme il a dit lui) qu’aucune langue, aucune culture ne peut survivre lontemps sans souveraineté territoriale. Une langue embrasse généralement un espace culturel souverain, s’exprimant LIBREMENT à l’intérieur d’un espace géographique précisément défini. L’idéal d’une expression souveraine d’une culture, d’une langue, serait bien entendu un état, où l’exercice des fonctions officielles maintiennent et développe la langue. Les langues et les culture obéissent elles aussi à un des principes darwiniens : la nécessité, plus que l’utilité. L’état algérien sait exactement ce qu’il fait en concédant « la nationalité » de Tamazight sans lui reconnaitre une quelconque « officialité ». C’est comme s’il accordait la nationalité algérienne à un italien par exemple. Que 10 millions d’italiens obtiennent la nationalité algérienne, cela ne fera pas de l’italien une langue officielle. C’est exactement ce qui s’est passé avec Tamazight, et avec elle, les imazighénes. Ils viennent d’être reconnus comme ayant la nationalité algérienne.

(Lire la suite)

kabyle arabisés vs kabyles francisés

Par: Ariless

 Voila la même situation au Canada:

 - Un iroquois qui ne parle pas iroquois mais qui parle français est très mal vu par les iroquois. S’il parle anglais, il est mieux vu.

 - Un huron qui parle anglais mais qui ne parle pas huron est très mal vu par les hurons. S’il parle français, il est mieux vu.

 Pour comprendre cette situation, il faut connaitre l’histoire du Canada. C’est pas difficile, juste 4 ou 5 siècles sanglants.

 - Un kabyle qui parle arabe mais qui ne parle pas kabyle est très mal vu par les kabyles. s’il parle français, il est mieux vu.

 - Un chawi qui parle français mais qui ne parle pas chawi est très mal vu par les chawis. S’il parle arabe, il est mieux vu.

 Pour comprendre cette situation, il suffit de connaitre la toute dernière page de l’histoire des berbères. C’est pas difficile, c’est juste 23 ans de « IMA-ZIGHEN!!! ».

Pourquoi le poulet a-t-il traversé la route ?

Par: Ariless
Selon les philosophes

-RENÉ DESCARTES : Pour aller de l’autre côté.

-PLATON : Pour son bien. De l’autre côté est le Vrai.

-ARISTOTE : C’est la nature du poulet de traverser les routes.

-KARL MARX : C’était historiquement inévitable.

-JEAN-CLAUDE VANDAMME : Le poulet la road il la traverse parce qu’il sait qu’il la traverse, il est aware le poulet, tu vois la route c’est sa vie et sa mort, la route c’est Dieu c’est tout le potentiel de sa vie, je pense à la poule et a Dieu et je fusionne avec tout le potentiel de la life de la road ! Et ça c’est beau !

(Lire la suite)

Selon certains « Tous les algériens sont berbères, certains arabophones d’autres berbèrophones » …

kabylie      Par: Ariless
Cette déclaration, propagée par les berbéristes ( mais aussi par des barons du régime comme Chadli pour réfuter le monopole de la berberité aux seuls kabyles) est d’une naïveté qui me redonne espoir à chaque fois ! Une vision raciale de la berbérité est en effet rassurante!

(Lire la suite)

Le khouyisme & la oumma kabyle

Par: Ariless

Je ne suis pas adepte de l’unanimisme béat. Je ne suis pas partisan de l’union des kabyles coûte que coûte. Le khouyisme, la oumma kabyle, je n’en ai rien à glander. Oui, les jeunes kabyles critiquent, se critiquent, sont sans pitié avec leurs hommes publics et avec les conservateurs collabo-arabo-assimilateurs. Oui, les jeunes kabyles sont exigeants avec eux mêmes et exigent beaucoup de leurs hommes publics. Peut être pas assez car le RCD et le FFS ont trop vécu à mon goût. Plus vite on en finit avec l’archaĩsme social, culturel et politique, plus vite nous avancerons vers la modernité. Alors aux oubliettes toutes les expériences ratées, les chefs incompétents, les postures inconfortables, les hésitations inutiles et les craintes injustifiées.

 

(Lire la suite)

Pourquoi les kabyles acceptent-ils de porter seuls le fardeau de « l’unité nationale »

algerie.jpg    Par: Ariless

Belaid Abrika : “Ce référendum, s’il a lieu, il sera porteur de germes qui vont disloquer la nation algérienne. Nous militons pour une Algérie unie et la langue amazighe est une langue nationale et maternelle.”

Questions que les kabyles devraient se poser:

* Pourquoi bon sang les kabyles acceptent-ils de porter seuls le fardeau de « l’unité nationale »?
* Pourquoi les arabes et leurs représentants ne menaceraient-ils pas cette unité nationale en affichant une hostilité manifeste à la culture et à l’identité amazigh? 

(Lire la suite)

J’ai vu Ait Ahmed sur Berbere TV

hocineaitahmed.jpg    Par: Ariless

 En 2005, au cours de vacances en Kabylie, du coté d’Akbou, Ait Ahmed est passé à la télé.

Sur BRTV, la télé des imazighen en général et des kabyles en particulier, Dda l’Hocine n’est toujours pas descendu de son nuage de grand opposant officiel et unique. Sa petite aiguille reste bloquée sur la guerre de libération, les généraux, la sécurité militaire et les moukhabarate manipulateurs. Quelques rares personnes à Akbou étaient au courant de son passage à la télé. Je l’ai su le lendemain. Mon café préféré avait enregistré la veille toutes les conneries de Dda l’Ho et les repasse en boucle fermée. Dans le brouhaha des dominos et des jeunes qui jouaient à se verser de l’eau dans les pantalons,, j’ai entendu un brin de phrase de Da l’ho :…..j’ai toujours milité pour la démocratie dans le monde arabe….

(Lire la suite)

Le cas Ait Menguellat

ait20menguellet20portrait.jpg Par: Ariless

En affirmant qu’il ne fait pas de politique, Ait Menguellat veut dire en fait qu’il n’est pas militant de Tamazight, encore moins militant kabyle. Il en a tous les droits. Il a écrit quelques chansons respirant le nationalisme algérien, d’autres très virulentes vis à vis du régime, d’autres encore, très belles, célébrant l’amazighité et les vertus du retours aux sources. Il a également pas mal vilipendé « le kabyle » (aqvayli). Pour tout kabyle pétri dans sa culture, qui saisit la finesse et la force de l’expression kabyle, Il est indéniable qu’Ait Menguellat est passé maitre des belles tournures et des nuances à la limite sarcastiques de la langue kabyle. Malheureusement, tout s’arrête là pour Ait Menguellat. Sa poésie est belle, mais éparpillée et sans « esprit ».

(Lire la suite)

Les kabyles doivent ils combattre le sionisme ?

shalom20jecc81rusalem.jpg   Par: Ariless
Selon certains les berbères en général et les kabyles en particulier devraient soutenir leurs frères « palestiniens » et combattre le « fachisme » sioniste.

Tiens, commençons par le Tibet et Taiwan. La chine expansionniste et impérialiste, germe du fascisme version extrême oriental, doit être fermement dénoncée et combattue par la plus belle berbérité. Ensuite, nous irons guerroyer à Montréal-Nord, à Kanasataké, où le gouvernement provincial du Québec et le gouvermnement fédéral du Canada font des miséres aux Mohawks. Même les méchants (tigres) Tamouls sont en réalité des opprimés que la belle berbérité doit soutenir. N’oublions pas les muzz kurdes, les gitans, les tziganes, les noirs du Bronx, les agriculteurs du Mexiques, les caissières de Wall Mart, les plombiers polonais, les Massaĩs du Kénya, les aborigénes d’Australie … Partout sur cette folle planéte, les germes du fascismes germent et poussent, selon la belle berbérité.

(Lire la suite)

Le dilemme du RCD et du FFS

Par Ariless

On jurerai que le RCD et le FFS en veulent aux kabyles parceque les arabes ne votent pas pour eux!

 C’est le dilemme.  Sans les kabyles, le RCD et le FFS n’auraient jamais existé. Mais avec les kabyles comme électeurs, ces partis n’auront jamais d’électeurs arabes.

Comme les kabyles sont minoritaires en Algérie, le RCD et le FFS se voient obligés de se poser la question du pourquoi de leur existence en tant que partis « nationaux ».

(Lire la suite)

12

Le Tallud 79200 |
momema |
Yves HUSSON - Conseiller gé... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nougatine
| J'aime les chevaux
| une guerre sans merci