taacurt et les siecles passés

Par: Mourad Sadi

Les conseils de ma mère ne s’arrêtaient pas là, elle me sermonna vivement quand elle m avait vu prendre un stylo le jour de « Taacurt » qui est une fête religieuse islamique, ou soit disant les gens devraient s’acquitter d’un don qui doit être le 1/10e de sa fortune.

Je n’ai jamais vu, bien sur, quelqu’un le faire. Les Kabyles ne sont pas vraiment religieux, ou le sont mais juste superficiellement. Comme pour l’aïd, car le but est de manger de la viande c’est tout ! Donc l’aïd c’est juste un prétexte. Donc ok pour taacurt , mais plus pour manger la viande séchée de ce qui reste du mouton de l’aid. A l’origine, Le but je pense, était de ne pas tout manger pendant l aid mais de garder un peu pour plus tard. Le frigo n’existant pas à l’époque, il fallait donc saler la viande.

Je reviens à mon stylo. Ma mère me disait que si j’écrivais, en ce jour, je serai atteint de « tremblote », une maladie qui fait trembler les mains. Et, elle me donnait des exemples de certaines femmes âgées, qui auraient utilisé une aiguille pour coudre ou réparer un vêtement déchiré. C’était surement des pauvres atteint de ma tension, de fatigues, d’angoisses, ect…..mais on ne cherche pas à comprendre, la peur est crée.  Alors pendant encore quelques années, on ne touchait jamais au stylo le jour de « taacurt ». Beaucoup plus tard, j’avais compris l’innocence de ma pauvre mère et je n’avais d’autres choix que de demander pardon à ma conscience, qui a volontiers accepté mes excuses…je n’étais qu’un enfant.  En Kabylie, et surement ailleurs, beaucoup de gens, qui s’ennuient tout au long de l’année, ils sortiront leu « cedluh » (viande salée), certains iront rendre visite à la famille, les plus avisés l’accompagneront d un bon vin ( l’un des rares produits encore consommable au pays)  certains se rendront  dans des endroits  appelés « mausolées ».Bien sur, pas pour rendre visite au saint envahisseur et ses tours de passe-passe, mais tout simplement, ils savent qu’il aura beaucoup de monde ,  ils profiteront pour libérer un peu de leur frustration enfouie…de male et de femelle.

Mais cette année, la neige est là ! La nature a encore des droits ! Elle s’impose en maitresse de la vie malgré toute la folie des humains qu’elle subit. Elle les sauve temporairement de leur folie, en les empêchant de se déplacer et d’alléger leurs poches.

Les organisateurs  des événements, qui avaient bien aiguisé leurs dents carnassières, pour avaler à peines bouches, des différents dons, en feront les frais. Les pauvres égarés de la vie, qui devaient venir pour prier ce privilégié du ciel, à l exemple du couple qui cherche une équipe de males, de la jeune femme désespérée par le manque de sexe qui cherche un mari, la femme, que le mari ne regarde plus, car fatigué de sa machine à tout faire, tous ceux qui  veulent des visas pour partir, et surtout ceux qui sont désespéres de voir l’autre genre, de tenter de l aimer du regard, de fantasmer sur les formes, d’essayer vainement d’arracher un numéro de téléphone pour ces longues et solitaires nuits d’hiver,et tous les cas d’humains livrés à eux-mêmes sans aucun repère, tout ce beau monde qui devait renflouer les caisses et les estomacs ne seront pas là.

Il ne restera plus qu’à ranger les dentiers, et qu’à remettre, avec ce froid, les mains dans  les poches,  pour la prochaine folie programmée. En attendant je dis Echah aux manipulateurs et je dis merci à la nature d’avoir temporairement empêché les humains de revivre un instant  d’une ère  révolue.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Le Tallud 79200 |
momema |
Yves HUSSON - Conseiller gé... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Nougatine
| J'aime les chevaux
| une guerre sans merci