J’ai cessé d’être Algérien

Par: Amnay Ait Ifilkou

Première partie

kabylieindpendance.jpgPour bien mesurer ce que l’histoire nous a légué, il faut admettre et comprendre qu’étant Kabyle de nos jours, relève effectivement d’un acte de résistance au quotidien. C’est depuis la nuit des temps que, ce que nous appelons communément,  aujourd’hui, Imazighen, ou les Hommes libres, sont persécutés, humiliés, soumis, traînés dans la boue de l’Histoire, marginalisés, dénaturés …

C’est de ce grand peuple nord africain que les Kabyles tirent leur légitime existence en tant que peuple autochtone, millénaire et vieux comme le temps.

Les invasions ont fait que la région, tomba sous les règnes des Romains, des Byzantins, des Vandales…jusqu’aux Arabes, pour que ce peuple venu au nom de l’Islam s’y installe.

Les vestiges, la mémoire collective  témoignent  du mode de vie, des traditions, des us et coutumes de nos ancêtres qui avaient choisi de rester fidèles à leur origine, rester et vivre amazighs. Ils sont amazighs malgré l’acharnement qu’ils ont subit  à travers les âges, pour qu’aujourd’hui, leur progéniture se distingue des autres.

C’est de Massnsen, Yugurten, Aksel, Kahina, Syphax… et de leur résistance que le peuple kabyle tire aussi sa grandeur.  

Le peuple kabyle a refusé de vivre sous la domination des puissants du moment, s’il avait accepté quelques règles du jeu, c’était pour sauver son existence de peuple affranchi du joug colonial qu’il s’est islamisé sous la menace et sous le poids des impôts imposés par les musulmans aux peuples « conquis ».   Le peuple kabyle a refusé l’autorité turque, alors que celle-ci dominait tout le pays, excepté la région de Kabylie qui restait libre. L’ Histoire peut en témoigner.

On n’a pas besoin de revisiter notre glorieuse histoire, plusieurs fois séculaire  pour aboutir à un état de fait. Celui de cesser d’être autre que Kabyle. Ça serait de la justification, alors que tous les ingrédients sont réunis pour cesser d’être surtout algérien. Etre algérien est synonyme d’effacement de toute cette histoire que nous portons dans notre mémoire…

A SUIVRE

Commentaires

  1. amizour dit :

    vous etres dominé et vous le resterez

  2. Azzar dit :

    Jettez un coup d’eoil sur la carte d’identitee, le passeport et le drapeau alegerisn et dites moi en quoi nous sommes representes par cet etat – sans meme parler du genocide identaire qu’il commet contre nous. C’est un etat colonial, raciste et cultiste. Nous devons le rejeter les yeux fermes….

  3. Kahina dit :

    Je ne suis pas d’accord avec vous sur ce point que vous avez relevez  » pour l’Islamisation des Amazighs..

    Voici la véritable histoire
    le chef Berbère Maysara au calife de Damas sur le comportement des conquérants:
    « Informe le Prince des Croyants que notre émir nous mène en expédition  » S’il y a une ville assiégé, c’est nous qu’il met au premier rang, disant que notre mérité au ciel ne sera que plus appréciable. Et pourtant les gens comme nous valent bien ses frères! […] Tout cela, nous l’avons supporté, mais quand ensuite, ils ont enlevé les plus belles de nos filles, nous leur avions dit qu’en tant que musulmans, nous ne trouvons pareil fait autorisé ni par la Livre, ni par la pratique du prophète. »
    La réponse du Calife de Damas fut l’imposition d’un impôt, faisant des Berbères des esclaves ennemis de l’Islam.

    Mohamed Ben Rabah
    « langues et pouvoir en Algérie histoire d’un traumatisme linguistique ».

    Les berbères ce sont convertis en masse pour évitez l’impots du dhimmi et le rapt de leurs filles tout simplement.
    cordialment

  4. Hand dit :

    Pour le montagnard
    peut être hors sujet, je pense qu il serait preferable d’ajouter les liens sur d’autres sites plus utiles a la cause Kabyle tels que kabylie.net que de mettre Les liens sur organizations ou partis obseletes.

  5. Amassa dit :

    Merci à Amnay ton texte sussite le respect a nos ancetres qui non jamais lachés prise de leur patrimone culturele et de libertée,il est de notre devoir de perpetuer leur cause qui est aussi la notre a transmettre aux generations futur.Une culture imposée n’a jamais prit racine dans les coeurs ou les espris,il est aussi a nous de convaincre les Kabyles encore sommenolents que l’amour ne peuvent l’avoir qu’avec les leurs et non point avec ceux qui veulent irradiquer jusqu’a leurs noms.Nous faisont parti du patrimoine mondiale qui n’a pas a rougir de nos origines,on peut meme dire qu’on fait des envieux.Vive la Kabylie Autonome le MAK-le GPK c’est ce que nous attendons depuis longtemps et sera notre reussite à tous.

  6. Talafsa dit :

    J’adhère complètement avec votre appel, il est vraiment temps que tous les Kabyles mettent leur Kabylité en avant, avant tout autre chose car c’est notre seule vrai marque de fabrique, si je puis dire.
    Mais cela n’excuse en rien la réécriture de l’histoire pour faire Plaisir à quelques phobies « idéologique » nouvellement sortie ici et là, et parmi ceci , l’Islam nous a arabisé, ou que les arabes venus guerroyer en Afrique du nord nous ont Islamisé, ce qui est Historiquement complètement faux.
    Bien sur nous avons perdu quelque Batailles face aux différents chefs arabe venus en Afrique du nord, mais aucun n’a réussit à nous soumettre -dans le sens large du terme- ou soumettre l’ensemble des berbères de l’Afrique du nord même si comme à chaque fois ici et là quelques uns rejoignent les puissants du moments, certains par peur, d’autres par calcules et d’autres pour le pouvoir.
    Parmi les plus grand résistant a ces invasions, je citerai les deux plus grand Koceila puis Dihia qui ont combattu jusqu’à la mort leur ennemis ( le plus sanguinaire est « Oqba Ibn Nafi-a » ). Et pour l’Islamisation des Amazighs, je vous renvoi aux recherches de Monsieur « Salem Chaker » qui a abordé se volet ( en substance, il dit que quelque pèlerins «  Ibadites » venus en Afrique du nord on converti quelques Amazighs, et c’est ces nouveaux convertis qui ont transmis ce rites à leurs Frères, et d’ailleurs c’est le rites le plus répondu au Maghreb ).
    Toujours par rapport à notre Histoire, cette fois-ci à celle récente de la Kabylie. Nous avons perdu notre Autonomie ( qui n’a jamais vacillé ni au temps des romains, ni des arabe , ni même des turcs ) en 1871 au moment de la défaite d’ « El-Mokrani » et c’est à ce moment là que le nouveau colonisateur (Français en l’occurrence ) a compris que le seul obstacle a sa longévité et sa légitimité était sans aucun doute la Kabylie, et c’est exactement a ce moment là que la machine de l’arabisation – pour le seul soucis d’effacer et de dénaturer la personnalité Kabyle- a était met en branle et qui perdure jusqu’aux jours d’aujourd’hui par ses dignes héritiers.
    Pour finir, moi je ne dirai pas que nous, nous construisons l’autonomie de la Kabylie contre l’Algérie ou les Algériens, mais plutôt pour la Kabylie et les Kabyles et pour donner à nos enfants un espace de paix et d’avenir pour leur épanouissement, et in fini monter le chemins de la liberté à tous nos frères Algériens et leur dire que la soumission et la misère ce n’est pas une fatalité.

  7. Hamid dit :

    Azul amnay, j’aime bien vos écrits, et je suis tout à fait d’accord avec toi. Cessé d’être algérien s’est redevnir ce que nous sommes des Kabyles afranchis du joug arabo-musulman imposé depuis plusieurs siècle à notre pays, Tamurt n leqvayel. afus deg uffus,
    vive le GPK, vive Ferhat Mehenni et vive la kabylie libre et autonome

Laisser un commentaire

Le Tallud 79200 |
momema |
Yves HUSSON - Conseiller gé... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nougatine
| J'aime les chevaux
| une guerre sans merci