Mort du blessé de Fréha, la réaction du GPK

GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE

Présidence
Mort du blessé de Fréha

Le 16 novembre 2010, quatre inconnus ont enlevé un citoyen et en ont blessé un autre. Alors que les pronostics étaient optimistes quant au blessé, et contre toute attente, il vient de succomber en fin de matinée aux quatre balles qui l’ont atteint.

Le Gouvernement Provisoire Kabyle s’incline à la mémoire de cette victime de l’insécurité terroriste instaurée par le pouvoir algérien depuis la réélection de Bouteflika en avril 2004. L’Anavad saisit le Haut Commissaire au Droits de l’Homme auprès de l’ONU pour dénoncer l’insécurité entretenue contre la Kabylie et pour le respect de l’ensemble des droits du peuple kabyle.

Il appelle la population à se rendre en masse à l’enterrement de la victime et à manifester son indignation devant le sort qui lui est réservé. Par ailleurs, il faut tout mettre en œuvre pour retrouver la personne kidnappée pour la libérer envers et contre les autorités algériennes. Le Gouvernement algérien est le seul responsable des dangereux développements éventuels de cette dramatique situation.

Paris, le 19 novembre 2010

Pour l’Anavad
Ferhat Mehenni

Commentaires

  1. arezki dit :

    vous devrier d’abord cherché les bonne information.
    1: la personne tuer et de aghrib pas de freha.
    2: la personne tuer a eté ateint de deux balle pas de quatre.
    en est tous derier celuit qui donne un plus a la kabylie en est tous visé

  2. Moumouh dit :

    nous sommes prés pour faire tous ce qu’il faut pour notre libertie et notre langue kabyle et pour l’autaunomie de notre chére kabylie.

  3. Anonyme dit :

    Nous sommes toujour l

  4. Taklait dit :

    Je suis profondément touché, je tiens à manifester ma solidarité et toutes mes condoléances à la famille de défunt. C’est lamentable de rester les bras croisés et de regarder les cercueils, il est urgent de prendre notre destin en main, c’est à dire de chasser l’ennemi sur notre terre. Le gouvernement kabyle est appelé dans ce cas, a préparer le terrain de la résistance. L’heure est pour l’union des kabyles, loin des toutes convictions politiciennes.

  5. Amassa dit :

    nous sommes determiner a manifester notre solidaritée citoyenne a la famille du defunt à son village et a tout ceux qui ont ete touchés par ces drammes horribles et montrer a ce gouvernement voyoux et à ses assassins que nous sommes prés a tout pour notre libertée et que la democratie serai de mise et que notre autonomie serai acquise par tous les moyens possible.

Laisser un commentaire

Le Tallud 79200 |
momema |
Yves HUSSON - Conseiller gé... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nougatine
| J'aime les chevaux
| une guerre sans merci