Chadli Bendjedid et sa double compétence

chadli1.jpgPar: Zira 

Dire que certains s’étonnent que l’Algérie ait périclité, en dépit de ses richesses! Vu l’échantillon dont il est question, et qui a été un des présidents de  l’Algérie, cela explique la catastrophe. Quand l’ex-président Chadli Bendjedid s’impatronise historien, la carte du monde risque de se retrouver sens dessus dessous. Il faut reconnaître qu’il n’y est pour rien. Il ne fait que répéter, comme un perroquet, ce que les historiens arabo-musulmans enseignent, telle une doctrine. Un exemple, parmi d’autres, avant l’ancien président, A. Dehina a nommé le peuple berbère, les « Arabes d’avant l’islam »! Et l’on veut que les Algériens s’y retrouvent! Quant à parler de « choix du peuple », en ce qui concerne le FIS, l’ex-président n’a pas volé la réputation qu’on lui prête. Il faudrait qu’il se rende compte que, dans des pays comme l’Algérie, aucun choix n’est possible. De plus, il n’y a pas de peuple algérien. Cette notion a été détruite depuis que les Arabes ont mis pied sur notre terre. Il y a la nation arabo-islamique, qui va du Maroc jusqu’au Moyen-Orient, et qui s’acharne à phagocyter tout peuple qui lui résiste et qui refuse d’être un maillon de la chaîne de ce qu’elle nomme son « territoire, sa terre d’islam ».

Commentaires

  1. Amnay dit :

    Your point is treating a fundamental issue in north Africa which is the « occupation » of Arabic & Muslim hollow ideals. Their presence or influence has been here after their arrival in the 7th century.
    This process of depersonalization is speeding up during the last decades. Berber people as culture and identity are bound to disappear over time because they got the power on us.

  2. ouazeni dit :

    cher internaute ,
    on attend toujour le retour du premier chamau vers le royaum saoudien .

Laisser un commentaire

Le Tallud 79200 |
momema |
Yves HUSSON - Conseiller gé... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nougatine
| J'aime les chevaux
| une guerre sans merci