FFS: quel avenir? (1ère partie).

ffs.jpgLe FFS: symbole de la Kabylie aux yeux des autres Algériens et symbole d’une volonté d’expansion forcée aux Algériens aux yeux du peuple kabyle. Le conflit de 1963 consommé dans le dégoût, tout comme l’ouverture démocratique de 1989 et du boycott scolaire de 1995, donna quand même une légitimité avancée au FFS dont nombre d’infatigables militants ont été marginalisés, écartés voire diabolisés par les directions successives. Les dissensions sérieuses commencèrent dès sa création et se sont prolongées tout au long de sa traversée clandestine. Chose tout à fait ordinaire dans un parti qui se voulait l’antithèse du régime établi. Mais ce parti kabylo-algérien cache d’autres aspects. Issus d’un conflit armé et d’une région dont ses enfants ont grandement contribué à la Guerre de Libération, à défaut de réussir une Révolution, le FFS a depuis nourri les appréhensions quant à sa véritable nature: Berbériste? Régionaliste? Nationaliste? Laïc? Islamo-conservateur? Kabyle? En fait le FFS, c’est…tout ce magma!

Pour illustrer cet état de fait et l’image paradoxale d’un parti qui aspire paradoxalement à prouver tout et rien en même temps, nous devons revenir aux événements du Printemps Noir dont cette formation aspirait à jouer les premiers rôles. Dépassé par le soulèvement juvénile, le FFS réussira quand même à encadrer une partie de la population et organisa deux marches à Alger le 3 mai et plus importante celle du 31 mai 2001. Cette marche baptisée « Marche de l’Espoir » dans un monde de désespoir dérape et les dizaines de milliers des jeunes kabyles ont été forcés à affronter les voyous de la capitale manipulés par les agents l’Etat algérien. Un avant goût de ce qui se tramait contre la marche des coordinations. A noter la fin de non recevoir réservée au leader du RCD Saïd Sadi par son cousin du Djurdjura Ait Ahmed pour une alternative consensuelle. Cela dit, l’objectif de tout un parti est bien évidemment d’atteindre le pouvoir et non pas de chercher des alliances pour faire le bonheur du petit peuple écrasé ou pas, il saura de toute façon oublier ses peines.

Mais un étrange sigle s’invite à la révolte qui couta la vie durant les deux premiers mois d’émeutes à une soixantaine de jeunes: c’est la CADC (Coordination des Aârchs, Daïras et Communes). Grandiose fut la marche organisée par cette nouvelle structure à Tizi-Ouzou le 21 mai 2001. Entre les réunions des nouvelles structures d’un mouvement qui voulait encadrer la révolte et celles des partis politiques de la région, les émeutes continuent…à suivre.

Le Montagnard

Commentaires

  1. vendetta dit :

    pourquoi vous déduisez le statut du FFS à la seul expression dont il n’est ni partisan ni authentique. coller l’étiquète de kabylo-kabyle pour un grand parti comme le FFS ne s’agit que d’une volonté opaque de réduire à néant l’histoire des luttes démocratiques dans le pays. cela ne veut pas dire que je nie la composante kabyle quasi majoritaire du FFS. mais pour autant je ne dirais pas que c’est un symbole qui se limite uniquement sur une région de l’Algérie. partout dans le monde l’ancrage des partis politiques est beaucoup plus représentatifs dans des régions beaucoup plus que dans d’autres.plusieurs facteurs rentrent dans la fondations de cette logique.
    j’aurais aimé de voir dans vos articles, dont j’apprécie l’esprit critique, une certaine honnêteté dans vos analyse en avançant le FFS comme étant la première force politique qui s’est opposé à la dictature et à la logique du pouvoir personnel. Vous pouvez en être sure. comme Ait AhMED les militants du FFS se sont battus pour la démocratie et la liberté et ils le feront pour toujours. libre à vous de revendiquer l’option qui vous sembles la mieux appropriés pour la kabylie et pour l’Algérie, mais laissez le FFS en dehors de vous visions. il est plus grand pour que vous le réduisez à ce statut.

  2. Amassa dit :

    Afulman.Bravo vous venez de demontrer la cupiditée des apprentis dictateurs passés et futurs.

  3. Afulman dit :

    Il faudra bien un jour que le FFS dresse son bilan et fasse surtout son autocritique.Un parti « socialiste » qui entretient un tel culte de la personnalité à l’égard de son inamovible Chef relève de l’incompréhensible.Au moment où le parti travailliste d’Angleterre,élit un jeune homme de 40 ans à sa tète,le leader du FFS,de la génération des De Gaule,Tito,Nasser,Mao continue à diriger par téléconférence sans relève pendant plus de 45 ans.Un record mondial,peut-être.

  4. Talafsa dit :

    Azul

    Je voulais dire, qu’il a tous vécu, mais qu’il n’a rien réalisé ou laissé pour la postérité

  5. Talafsa dit :

    Azul

    Je ne nie pas la contribution de Monsieur Ait Ahmed pendant la révolution et beaucoup d’autre comme lui, même si en final ils n’ont fait que ce que chaque patriote aurait fait à leur place.
    Cependant quelques événements nous oblige a poser certaine question sur qui est vraiment Ait Ahmed, est-il Kabyle, Berbère, démocrate, Arabiste, Arabo-islamiste …Etc?
    1- La crise de 1949 Appelée  » Berberiste »
    2- La création du FFS et le soulèvement de 63
    3- Son combat contre Ben Bella
    4- Sa reddition pure est simple et puis son exile en suisse
    5- Sa compromission avec ce même Ben bella en 1983
    6- Sa recompromission avec ce même Ben Bella et les Islamistes de Abassi à  » Sant’Egidio  »
    Et plein d’autres enlèvements pendant la guerre de libération et après celle-ci.
    En final ce monsieur a tous vécu , amis il n’a rien réaliser ou laisser pour la prospérité.

  6. kabilie dit :

    dayagi enebghagh mi yiwen oufus oryekathara elkef ayaw aneduklith

  7. Amnay dit :

    On attend un article sur Quel avenir pour le RCD?
    Esperant que les lectures et critiques seront objectives, realistes et en coherence avec l’inquietante situation du peuple Kabyle et ses esperances.

  8. Amassa dit :

    Dans un vote politique digne de se nom la premiere des principes avant tout est la conviction,mais chacun est libre de choisir a voter pour qui il veut.(On ne peut se mettre a table avec le diable meme avec une longue cuiellere)

  9. djamel dit :

    bonsoir je voudrais simplement dir que je suis pas un fan du ffs mais par principe je vote pour lui c’est une honte de voir un kabyle voter fln

  10. BERBAR YACINE dit :

    Azul fellawen,analysons objectivement frères pas d’avatage de haine entre frère,n’oublions pas que se sont des Kabyles,le combat de Hocine Ait Ahmed est noble de conception,il a été celui pour qui tant de Kabyles sont mort,disons plutôt pour résumer que chaque génération son combat,et celui de Ait Ahmed est plus que dépassé!!!!

  11. le vagabond dit :

    ahya si l’houcine kacc tfehmed nekk d abhim. di la3naya-k a monsieur lhoucine fkiyi kra n twiztin.
    le peuple kabyle at yettu akka kra n iseggasen xas nettqadar-it lama3na ur illa ara d aqvayli afehli, Ait Ahmed yebgha ad yughal d afehli azzayri. dommage pour lui !

  12. Amassa dit :

    Sans renier sa participation a la revolution algerienne et du respect pour son age,nous citoyens kabyles avons tort de croire en sa politique et a son parti et a celle du rcd,qui sont devastatrices, regressives que la Kabylie ai jamais eu a subir.

  13. nukni dit :

    cherche pas son avenir, son leader ayant fait son beur, en sous,(en euros), c’est actuellement son dernier soucis, a supposer qu’il soit dasn sa liste.C’est une epopée tissée du sang et de la sueur des militants, et ait ahmed en a fait une d epromotion et surtout une source d’argent pour lui meme et sa famille. Il se contre fiche et du FFS et des kabyles et des algeriens

Laisser un commentaire

Le Tallud 79200 |
momema |
Yves HUSSON - Conseiller gé... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nougatine
| J'aime les chevaux
| une guerre sans merci