• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

Archive pour septembre, 2010

Vendetta dans « parlons de nos immigrés et des Zeddis mouhs »

aqvayli.jpgOn ne peut pas lui reprocher une telle gaffe. Ça peut arriver pour tout le monde. Avant de d’interroger sur cet animateur français, demandons-nous à certains de nos immigrées qui ne connaissent pas leur pays et ils ne se donnent même pas la peine d’apprendre leur langue Kabyle. C’est aberrent d’apprendre que le fils du célèbre chanteur Idir ne maîtrise pas sa langue maternelle. Pis encore, y on a en Kabylie ceux qui sont pas en mesure d’assumer leurs origines et leurs kabylité. C’est vraiment déshonorant de voir tout ce beau monde d’immigrés fuir leur culture leur tradition et leurs repères. Aujourd’hui si il y a une chose qui pourra susciter notre indignation se sont de telles pratiques, qui engendrent souvent la disparition des peuples et des civilisations. Alors au lieu d’écrire sur cet artiste et de citer cette erreur d’un journaliste étranger, essayons de pencher sur les “zeddis mouhs” qui considèrent, au détriment de leur langue maternelle, la langue arabe comme une fierté. Parlons de tous ces kabyles d’Algérie qui n’arrivent plus à se reconnaitre dans ce statut (Kabyle). Dénonçons cette résignation et cette soumission injustifiée. Mobilisons nous pour la réappropriation de nos repères et de notre langue.

« les partis politiques ne produiront pas le changement »

algrie.jpgAhmed Benbitour est sceptique. L’ancien chef du gouvernement démissionnaire ne croit plus à un probable changement qui viendrait des partis politiques: « Je ne crois pas à l’efficacité des partis politiques aujourd’hui, car ils se sont inscrits dans la logique du système. Leur fonctionnement n’est pas du tout démocratique, ils ont fini par reproduire les même méthodes que celles du régime », a-t-il dit, avant-hier. 

Le Montagnard 

Un animateur de France 2 : “La Kabylie se trouve au fin fond du désert algérien”

zamours.jpgL’animateur de l’émission télé les Z’amours diffusée quotidiennement sur France 2 ne connaît pas où est située la Kabylie. Mais, il n’y a pas de tort pour cela. Cela dit, lorsqu’on recourt aux mensonges afin d’impressionner les téléspectateurs et tenter de montrer qu’on a des connaissances que l’on n’a pas en réalité, c’est une attitude qui reste inacceptable pour un faiseur d’opinion. En interrogeant jeudi dernier, lors de l’émission, un couple d’invités qui se trouvait être des Algériens sur leur origine, l’animateur, surpris apparemment par la réponse, dira d’un air moqueur : “Il faut savoir que la Kabylie se trouve là-bas au fin fond du désert algérien. Une région que j’ai d’ailleurs visitée.” Voulant corriger cette erreur, un des invités s’est vu complètement ignoré puisque l’animateur a vite fait de changer de sujet.

Le Montagnard, sources 

Inquisition contre les Kabyles non-musulmans: que font les politiques?

rcdffs.jpgEncore une fois, les deux partis politiques kabyles, le FFS et de moindre mesure le RCD, se sont manifestés par un…silence des plus scandaleux concernant les vagues d’arrestations qui touchent les Kabyles non-jeûneurs. Le pouvoir arabo-islamiste de Bouteflika semble déterminé à normaliser le Pays des Kabyles à n’importe quel prix. Tout cela se déroule dans un quasi mutisme des partis. N’ayant aucune conviction à appliquer leur programme laïc, les deux partis semblent s’engager dans la voie du mieux docile. Mais dans cet épisode ramadanesque, c’est incontestablement le FFS qui a largement rempli le rôle de la marionnette dans ces sales affaires. Après le positionnement honteux de ce parti (aucun démenti jusqu’à présent) en faveur des salafistes d’Aghribs, le FFS a préféré se taire complètement dans ce guet-apens qui a touché 1O personnes à Ouzellaguen, une localité de surcroît gérée par ce dernier. Alors la question qui se pose: quel rôle jouent ces partis si dans des cas de violation pareils ils ne réagissent pas?

Le Montagnard

Pour avoir mangé: 10 personnes arrêtées à Ouzellaguen

police.jpgLe gouvernement d’Alger vient encore de prouver sa guerre de religion qu’il veut imposer au peuple kabyle. Cette fois, c’est un restaurateur et neuf autres personnes qui ont été arrêtés mardi dernier dans la ville d’Ouzellaguen, dans la wilaya de Béjaïa, pour ne pas avoir observé le jeûne. La police a procédé à l’interpellation des 10 personnes alors qu’elles se trouvaient dans un fast-food fermé, établi au 2e étage d’un immeuble situé à côté de la place du Marché jouxtant la RN26. Présenté au parquet, le propriétaire du fast-food a été mis sous mandat de dépôt, tandis que les neuf non-jeûneurs seront cités à comparaître devant la justice, a-t-on appris de même source. “L’article 144 bis 2 du code de dogme sera appliqué sur les dix individus”, selon les services de sécurité d’Ouzellaguen. Le grief retenu contre ces derniers dans cette affaire est “dénigrement et non-respect des préceptes de l’islam”.

Le Montagnard

B. Jacob dans « La désobéissance civile dans la revendication kabyle »

Par B. Jacob

MAKabylieEn Kabylie, la période du ramadan devient pour les non jeûneurs une période difficile, certains sont même inquiétés et en réaction, une marche des sandwiches est prévu à Michelet. Comment appelle t-on cette réaction populaire? Tout simplement de la désobéissance civile.

Qu’est ce que la désobéissance civile? S’il est un homme qui a influencé la pensée qui a engendré la désobéissance civile et les grands mouvements de libération, de révolution sociale et de revendication, c’est bien le penseur et philosophe américain du 19e siècle David H Thoreau dans son célèbre essaie: Civil Desobedience, Resistance to Civil Government. Son oeuvre appartient au mouvement des transcendentalistes qui trouve ses racines dans la doctrine du philosophe Emmanuel Kant et plus généralement dans l’idéalisme allemand. Ses visions furent adoptées comme alternatives à l’empirisme et au sensualisme de J. Locke. De l’oeuvre de Thoreau nous retiendrons en particulier son « Civil Disobedience » [1] publié en 1849. La pensée de Thoreau peut en ces termes se résumer : « Tous les hommes reconnaissent le droit à la révolution, c’est-à-dire le droit de refuser fidélité et allégeance au gouvernement et le droit de lui résister quand sa tyrannie ou son incapacité sont notoires et intolérables ».

(Lire la suite)

Urgent ! Naissance d’un « Mouvement anti-MAK »

appelaurejetdeslectionspng.gif« KABYLIE AUTONOMIE » vient d’apprendre de sources sûres qu’un groupe de 15 personnes vient de déposer une demande d’agrément pour lancer un « mouvement » appelé « Mouvement contre l’autonomie de la Kabylie ». La demande d’agrément a été déposée  le mercredi 01 septembre au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou, a-t-appris. Son artisan G.M.B n’est autre qu’un militant islamiste du parti Ennahda. Ex délégué du Aârchs d’Ath Ghobri (Azazga), ce triste personnage est connu pour son opportunisme politique.

Le pouvoir semble rééditer le scenario des « Aârchs Taïwan » mais cette fois-ci dans le sens inverse. On ne sait pas quelle serait la réaction des autorités administratives algériennes car octroyer l’agrément à cette entité d’opportunistes en mal de reconnaissance et sans aucun projet politique donnerait sûrement du sang neuf au mouvement autonomiste MAK. Ne pas le faire serait un camouflet pour l’entité anti-MAK.

Tout semble à croire que cette démarche du pouvoir central d’Alger vise à semer l’embrouille et diviser artificiellement encore plus les rangs kabyles sans pour autant donner l’impression de s’y impliquer directement. Nous y reviendront prochainement pour plus de détails.

Le Montagnard

12345

Le Tallud 79200 |
momema |
Yves HUSSON - Conseiller gé... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Nougatine
| J'aime les chevaux
| une guerre sans merci