Message de Ferhat Mehenni aux Kabyles d’Amérique du Nord

Je saisis l’occasion de cette rencontre que vous avez avec le Ministre de la Langue Kabyle, M. Lhacene Ziani, pour m’adresser à chacun d’entre vous et vous présenter mes salutations fraternelles et celles de l’ensemble du Gouvernement Provisoire Kabyle, l’Anavad. Par respect pour notre communauté, je me suis déplacé à trois reprises, en six mois, à Montréal pour vous tenir informés de notre démarche et de notre projet de bâtir un Etat kabyle, en commençant par un Gouvernement Provisoire. A chaque fois, cela s’est traduit par des conférences débats tenues à l’UQAM, à la Société Jean Baptiste et au Centre Afrika.

J’ai écouté vos remarques et entendu vos messages. J’ai tout fait pour rester proche de vos préoccupations et tenir compte de vos remarques et suggestions. Nous avons accompli l’étape décisive de mise sur pied de notre Anavad. C’est un fait de l’Histoire intangible. Désormais, nous ne pouvons qu’aller de l’avant. Les générations futures seront fières de la vôtre d’avoir mis en place une institution pérenne qui leur servira de tremplin pour, en tant que Kabyles, briller à travers le monde.

Parmi nos communautés émigrées hors d’Algérie, vous êtes la deuxième en importance numérique. Par votre implantation relativement récente, votre niveau de compétence et de conscience, vous êtes porteurs d’une responsabilité historique en faveur de la Kabylie et du peuple kabyle.

Je suis sûr que vous vous acquitterez de vos devoirs à l’endroit de notre mère patrie avec brio et prestance. Il faut transmettre notre langue à chacun de nos enfants tout en les poussant à la performance, qu’elle soit scientifique, sociale, culturelle ou sportive. La Kabylie ne vous oublie pas, vous n’oublierez pas la Kabylie.

Notre Gouvernement attend plus de soutien de votre part pour le renforcer en moyens humains et financiers. Ensemble nous ferons accéder notre peuple à la reconnaissance internationale. C’est l’une de nos plus grandes priorités. Même si nous subissons la censure sur tout ce qui touche à nos activités, il n’en demeure pas moins que nous activons et que nous progressons à pas de géant. La mobilisation du MAK en Kabylie en faveur de ceux qui sont poursuivis par la justice algérienne pour des motifs religieux contraires à nos traditions de tolérance et de laïcité est une grande fierté pour nous. Nous avons à construire ensemble un avenir de paix, de prospérité et de liberté pour nos enfants, loin de la corruption et de la haine du pouvoir algérien. Nous avons confiance en vous et nous comptons sur chacun d’entre vous pour avancer, édifier nos institutions démocratiques. Enfin, je vous renouvelle ma fraternité et mon respect ainsi que ceux de notre Gouvernement.

Ferat At Sɛid (Ferhat Mehenni selon l’état civil colonial)

Commentaires

  1. Amassa dit :

    Ces sorties d’informations motiventes,auprés des citoyens kabyles là ou elles se trouvent,et surtout en Kabylie celà permet de creer un lien entre nous tous qui sommes assoiffer de democratie et de justice ne peut que nous rejouir ,et qu’elles se renouvelles regulierement car c’est tres important pour nous citoyens.

Laisser un commentaire

Le Tallud 79200 |
momema |
Yves HUSSON - Conseiller gé... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Nougatine
| J'aime les chevaux
| une guerre sans merci