Langue kabyle : l’offensive des arabo-islamistes

antikabylisme.jpgEn connexion avec d’autres attaques contre le peuple kabyle à l’image de la célèbre affaire de la mosquée d’Aghribs, les offensives contre les fondements même de l’identité et du peuple kabyle se multiplient à une vitesse croissante. Cette fois, c’est le fameux choix de la transcription de la langue berbère qui est avancé. « Ils »[1] veulent imposer le « débat » comme si, rien n’a été fait dans la perspective de la standardisation de la langue amazigh. Depuis au moins 1844, la langue des Kabyles commençait à se développer en caractères greco-latins. Depuis son développement et malgré son évolution contre la volonté de l’Etat algérien raciste, les arabo-islamistes veulent freiner cette formidable dynamique en ressortant l’histoire de transcription de tamazight en caractères arabes. Outre de dire que tous les arguments réalistes tendent à démontrer scientifiquement la réussite du choix actuel (en caractères greco-latins), la démarche des véritables détracteurs de notre langue n’est destinée qu’à torpiller les pistes. Lhouari Addi propose par ailleurs l’enseignement de celle-ci dans les régions strictement berbérophones.

Or, le débat qu’ils veulent imposer semble désormais dépassé et par l’évolution de la langue kabyle et par les choix politiques d’une partie de l’opinion kabyle. L’officialisation de notre langue relève d’un miracle quand bien même possible, il ne fera que l’enterrer (voyons ce qui s’est passé pour sa nationalisation). La seule option offerte est son officialisation en Kabylie tant la langue arabe demeure étrangère malgré des décennies de forcing du pouvoir.

Le Montagnard  
 


1] sont ceux qui ont de tout temps combattu la revendication linguistique des Kabyles

Commentaires

  1. Amassa dit :

    Tu as bien raison d’être convaincu,s’ils y a des gens qui s’imagine faire autrement ils se trompent.Car les travaux de Dda Lmulud sont plus importants que les pensées de ces intellectuelles archaïque de cafés maure.

  2. Amesfulman dit :

    Je suis convaincu que les kabyles qui proposent une transcription du kabyle en « tifinagh » n’ont jamais acheté ou lu une publication en langue kabyle de leur vie! (beaucoup de livres,romans,journaux ont été publiés pourtant depuis surtout 1990).Idem pour les partisans de la graphie arabe qui en majorité ne maitrisent mème pas notre langue et n’ont jamais soutenu nos revendications linguistiques.
    La langue kabyle s’écrira en alphabet arabe le jour où la langue arabe se transcrira en Tifinagh!C’est à dire quand les poules auront des dents!Cette « question » (1) concerne avant tout le PEUPLE KABYLE et ses élites et personne d’autre!

    (1) Pour les kabyles qui maitrisent la langue kabyle(écriture et lecture)la « question » est évidemment tranchée défitivement et depuis belle lurette avec en particulier les travaux de Dda Lmulud et d’autres éminents linguistes kabyles qui ont pris la relève.

  3. lounes dit :

    ces notre longue en peut l’ecrire comme en veut mes sof l’arabe

  4. Amassa dit :

    L’heure d’un retour aux sources pour les Kabyles à sonné,imperatif et eminent;notre survie en depend c’est le seul moyen de remonter le courant du fleuve jusqu’à la source ou l’eau est limpide,nous sommes et seront le baton de pelerins de Tamzghra et des Imazighenes.nous leurs avons ouvert et ouvriront le chemin de la lebertée de la reconquestat,ils ne pouront plus continuer a ignorer l’evidence revendicative de la veritée de leur histoire baffouée.le pacifisme,la libertée d’expression,l’information sont des armes les plus efficasses contre les dictaturs et l’obscurantisme barebare,pour que la democratie-laic triomphe.

  5. Choubouloute dit :

    Quoiqu’il advienne, les choses avanceront et tous ensemble nous devons joindre nos énergies et nos réflexions et soutenir le seul gouvernement qui travaille pour les intérêts de la Kabylie. Je nomme l’ anavad aqvayli. Vive la Kabylie et vive le peuple Kabyle. Avançons sans tenir compte de ceux qui dans un dernier sursaut tentent encore de détruire la Kabylie pour qui nous nous battrons jusqu’au dernier soupir.

  6. tayda dit :

    L’Algérie de toutes les hontes :des apprentis arabes,aliénés,mal dans leur peau;veulent nous conseiller de force .Aucun orgueil à attendre d’eux,ces gesticulations à la con ne doivent pas nous détourner des chantiers qui nous attendent .

  7. Amassa dit :

    La route est longue ils feront tout pour nous mettre les batons dans les roues,mais nous réessuront et çà ils le savent tres bien,c’est plutot a eux d’etre agiter et ils le sont( pas nous).C’est pour cela qu’ils nous envoient leurs intellectuels de Souk-Elfelah qui ne vivent meme pas de leurs plumes pour jacqueter à leur place afin d’avoir quelques grains a picorer.

  8. frawcen dit :

    lettre greco romaine, arabe, cyrillique, hebreu, …. toutes sont etrangeres a notre langue. nous avons le tifinagh, alors assumons nous, et y aura plus de debat. autrement, eh bien y aura tjrs le meme debat sterile: les hizb franca contre les arabo-baathiste. et notre langue en payera le prix.

Laisser un commentaire

Le Tallud 79200 |
momema |
Yves HUSSON - Conseiller gé... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Nougatine
| J'aime les chevaux
| une guerre sans merci