Université d’été MAK 2009

Université d’été 2009 MAK

MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE DE LA KABYLIE

MAK et peuple kabyle : une parfaite symbiose

31072009munichdsf61655706b92c.jpgLe MAK a organisé son Université d’été du 1er au 04 août 2009 au village Tizi n Tsemlal, dans la commune d’Adekar. Cette manifestation politique et culturelle a été dédiée aux militantes et militants disparus :
- Saïd El hadj Djilali,
- Amezyan Mehenni,
- Mme Lhadj Ouerdiya,
- Mme Naït Sid Yamina ,
- Mokhtar Boufafen,
- Mustapha Mouzaï.

Les tentatives d’intimidation sur les organisateurs de l’événement ont été nombreuses mais vaines. Pas moins de 4 visites étaient effectuées par la police et la gendarmerie. Devant la détermination et la force morale affichées, les représentants des autorités ont versé dans des provocations où le ridicule le dispute avec l’incongruité. Ils ont demandé par exemple s’il n’y avait pas de délégation juive invitée et si M. Ferhat Mehenni n’aurait pas été miraculeusement parachuté à Tizi n Tsemlal pour prendre part aux travaux. À signaler que ces intimidations n’étaient pas le fait d’agents plus ou moins zélés mais effectuées par les commissaires de police de Leqser et de Vgayet en personnes. Ainsi, le discours qu’on croyait relever de lubies de pseudos journalistes de la presse arabophone est érigé en doctrine officielle puisque des représentants les plus officiels de l’État tiennent le même langage. Après un recueillement solennel observé en mémoire de toutes les victimes kabyles, l’Université d’été du MAK a été officiellement ouverte par M. Muhend Larvi Tayev, Président du Conseil national. À sa suite, le Secrétaire général du Mouvement et d’autres membres de l’Exécutif ont pris la parole.

Jour 1 :

Les travaux ont été entamés par la lecture de la communication transmise par M. Ferhat Mehenni, Président du Mouvement. La teneur de la communication porte essentiellement sur l’aspect organique. Il a été souligné que suite à la formidable mobilisation populaire du 20 avril 2009, le MAK se doit de dépasser tout amateurisme dans son action future. Le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie doit tendre à s’ériger progressivement en autorité parallèle acceptée par le peuple kabyle. La discipline, les diverses formes de militantisme, la stratégie ont été passées en revue et largement débattues au cours de la séance.

Jour 2 :

L’Université d’été du MAK a reçu une délégation du Congrès Mondial amazigh composée de représentantes et représentants des Canaries, du Maroc, de Libye et d’Algérie. M. Belkacem Lounès, Président du CMA a délivré une communication particulièrement suivie sur les droits des peuples amazighs consacrés par la communauté internationale et entérinés par certains états concernés dont l’Algérie. En soirée, M. Hachim Mohand Ouamer a animé une conférence sur l’expérience vécue dans le Mouvement citoyen par la frange non dialoguiste.

Jour 3 :

Dans la matinée du troisième jour, M. Mouloud Boumekla a délivré une communication sur l’expérience du Mouvement citoyen en tant que partie prenante de la frange dialoguiste avec le Gouvernement algérien.
Au cours de l’après-midi, le Docteur Saïd Chemakh, enseignant au Département de langue et culture amazighes de l’Université Mouloud Mammeri de Tizi Wezzu et chercheur associé à l’Inalco (Aix-en-Provence) a animé une conférence sur le thème de la littérature kabyle. Cette conférence assidûment suivie par l’assistance a donné lieu à un débat riche et dense. En soirée de cette 3ème journée des travaux, le Docteur M.L Tayev, Président du Conseil national du MAK et enseignant à l’Université Mouloud Mammeri a animé une conférence sur le thème de la saga des républiques kabyles qui ont jalonné l’histoire de notre pays. Le débat qui s’en était suivi est la fidèle illustration d’une ambiance de convivialité fusionnelle où aucune frontière n’existe entre rhéteur et assistance.

Jour 4 :

L’entame de la dernière journée a été inaugurée par la conférence donnée par M. Ahmed Cheballa, Secrétaire national aux perspectives économiques. Dans son message, M. Cheballa a mis en exergue l’existence de potentialités économiques avérées de Kabylie. La conférence de M. Cheballa se veut aussi une réponse cinglante et documentée à tous les nihilistes qui ânonnent encore la sentence qui consiste à ressasser que la Kabylie autonome ne peut être viable économiquement. À la suite de M. Chebbala et pour en conforter les thèses, M. Naït Amara Moussa a animé une remarquable conférence sur le thème bien réel de “ La budgétisation économique dans la Kabylie autonome ”.

L’Université du MAK a eu le privilège de recevoir un ami flamand qui a exposé un aperçu sur l’expérience de la Flandre, une région de Belgique qui aspire à son indépendance. Pour sa part, M. Chérifi Ahcène a fait par de son témoignage sur l’expérience vécue par lui-même et d’autres camarades lors de l’affaire dite des “poseurs de bombes” en 1976.

En dernier lieu, M. Bouaziz Aït Chébib, Secrétaire national à l’organique, a animé une conférence sur le boycott scolaire où il a rétabli bien des vérités sur les tenants et aboutissants de cette action militante qui reste un haut fait dans l’histoire du Mouvement Culturel Berbère. L’Université d’été du MAK de 2009 a clôturé ses travaux à 1 : 00 du matin du mercredi 5 août. Le MAK tient à rendre un vibrant hommage à l’abnégation de ses hôtes de Tizi n Tsemlal, en particulier M. Arezki Mohamed dont le courage et la persévérance ont assuré la pleine réussite des travaux de l’Université d’été 2009 du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie.

Kabylie, le 5 août 2009

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Le Tallud 79200 |
momema |
Yves HUSSON - Conseiller gé... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nougatine
| J'aime les chevaux
| une guerre sans merci