Mouvement des Aarchs Kabylie

Obsèques du martyr le 1er Août 13 H à Tizi-Ghenif

Une autre victime de la violence étatique qui s’est abattue en 2001 sur la Kabylie vient de rendre l’âme le dimanche 26 juillet 2009 en France, allongeant ainsi la longue liste des martyrs du Printemps noir. Le jeune Farid ACID a été en effet l’une des premières victimes du génocide orchestré par le pouvoir mafieux et assassin en Kabylie et dont les responsables jouissent à ce jour d’une impunité totale.

Mouvement des Aarchs Kabylie dans Politique faridacid_kabylie

Une autre victime de la violence étatique qui s’est abattue en 2001 sur la Kabylie vient de rendre l’âme le dimanche 26 juillet 2009 en France, allongeant ainsi la longue liste des martyrs du Printemps noir. Le jeune Farid ACID a été en effet l’une des premières victimes du génocide orchestré par le pouvoir mafieux et assassin en Kabylie et dont les responsables jouissent à ce jour d’une impunité totale.

Pour rappel, ce blessé atteint par des balles explosives, au thorax et à la colonne vertébrale avait été, grâce à une prise en charge de l’ONG Médecin du monde, transféré d’urgence en France pour y subir de lourdes interventions chirurgicales. Cependant, après des années de souffrances, il finira par tirer sa révérence devant le mal implacable qui rangeait son existence.

Le Mouvement citoyen des Aârchs, qui n’a cessé de réclamer vérité et justice pour toutes les victimes des exactions massives du Printemps noir, tient encore une fois à s’élever contre l’amnistie offerte de facto aux assassins et l’amnésie imposée comme une camisole de force sur la conscience collective. Il est clair que le refus d’y répondre, ne serait-ce que dans la forme par l’actionnement d’une justice aux ordres, n’est rien moins qu’une prime donnée allégrement à la violence érigée comme instrument de gouvernance et d’alternance clanique au pouvoir et cette volonté têtue, affichée et assumée de ne pas « lâcher » les auteurs des tueries en Kabylie n’en est aussi qu’une preuve péremptoire de l’interaction des forces du mal au sein de l’Etat. Et dernièrement lorsque le chef de l’Etat dit n’avoir rien compris aux événements du Printemps noir, en suggérant de faire passer la tragédie en pertes et profits sans besoin d’enquête ni de procès, il ne fait en réalité qu’avouer le caractère planifié et prémédité de ces assassinats perpétrés à des desseins inavouables. Quoiqu’il en soit, ce génocide orchestré par des forces gouvernementales contres des citoyens désarmés devra tôt ou tard remis sur la table et ses responsables devront y rendre des comptes. Le peuple algérien devra aussi savoir que quand bien même les chemins vers la liberté peuvent paraître tortueux et difficiles, ils sont néanmoins les seuls possibles pour sortir des impasses meurtrières d’un système politique rentier, clientéliste et corrompu qui s’inscrit à contresens de l’Histoire

La population est invitée à venir massivement assister aux obsèques du martyr qui auront lieu le samedi 1 Août à 13 H à Tizi-Ghenif, commune de Tizi-Ghenif.

source : Mouvement des Aarchs Kabylie

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Le Tallud 79200 |
momema |
Yves HUSSON - Conseiller gé... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nougatine
| J'aime les chevaux
| une guerre sans merci